Culture hawaïenne

27 06 2011

*musique classique

Mythe de création des îles hawaïennes

Je vous présente Maui, un sympathique demi-dieu au caractère coquin et farceur. Maui habite le Pacifique avec sa famille, dont ses nombreux frères et soeurs. Par une belle matinée aux couleurs vives, Maui et ses frères décident d’aller pècher le poisson géant, du nom de Pimoe. La mer calme aide leur quête, et ils parviennent à trouver le repère de Pimoe.

*musique d’action

Maui et ses frères jettent leurs lignes à l’eau, sortent leurs filets géants. Pimoe mord à l’appat, mais il ne se laissera pas prendre si facilement. Il se débat, nage de toutes ses forces vers le fond de l’océan. À un instant, il parvient presque à faire chavirer l’embarcation de Maui et de ses frères. Mais Maui est fort: son statut de demi-dieu lui confère une force hors du commun. Il parvient à épuiser Pimoe, qui se résigne à son sort. Cependant, Pimoe est gigantesque: il est impossible de le remonter à bord du bateau! Il faudra donc le trainer derrière le bateau, jusqu’au rivage.

*musique divine

Mais les Dieux avaient prévu une épreuve pour Maui et ses frères: ils devaient à tout prix se garder de regarder derrière eux. Ils y parvinrent presque, mais à quelques coups de pagaie du rivage, ils ne purent s’empêcher de jeter un coup d’oeil par dessus leur épaule.

La ligne se brisa d’un coup sec, et Pimoe, plutôt que de retourner en mer, éclata en une multitude d’îles que les hommes nommèrent l’archipel d’Hawaii.

L’équipe du Projet Hawaii 2011

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s