Capt’n Cook

5 07 2011

Cherchant le fameux passage «du Nord-Ouest» qui permettrait de relier le Pacifique et l’Atlantique par le Nord, le capitaine James Cook navigue dans l’océan Pacifique avec son équipage et sa flotille de deux navires. C’est par hasard qu’il tombe sur l’archipel Hawaïen, qu’il nomme îles Sandwich en honneur de John Montagu, 4e compte de Sandwich et principal protecteur de Cook à la cour d’Angleterre. Cook jette l’ancre dans la baie de Waimea de l’île de Kaua’i et prend contact avec les autochtones. Ceux-ci se montrent hospitaliers et l’équipage de Cook tombe sous le charme des jolies hawaïennes, malgré la tentative du capitaine à limiter les contacts.

Les bateaux de Cook, Resolution et Discovery, sont réapprovisionnés et repartent bientôt dans le but de poursuivre leur mission. Ils mettent donc cap au nord, et passent le détroit de Béring, entre la Russie et l’Alaska. Ils étaient à l’entrée du fameux passage du Nord-Ouest, mais les glaces les empêcherent de progresser davantage. Ils remirent donc le cap sur les îles Sandwich, et y parviennent un an jour pour jour après leur départ. À leur arrivée, les bateaux de Cook font le tour de l’île dans le sens horaire – un détail qui fera toute la différence plus tard – et un millier de pirogues viennent à leur rencontre. L’arrivée des anglais coïncide avec la fête du Makahiki, dédiée au dieu protecteur des récoltes. Les hawaïens prennent Cook pour le dieu lui-même et ils fêtent durant deux semaines sur l’île. L’équipage repart, mais une violente tempête les frappe soudainement: un mât du Resolution est cassé et de nombreuses voiles sont réduites en lambeaux. Le capitaine prend donc la décision de retourner sur l’île.

Cependant, un détail échappe au capitaine Cook. Lors de son retour sur l’île, ils arrivent d’une façon telle qu’ils en font le tour dans le sens contraire aux aiguilles d’une montre : les insulaires perçoivent alors l’anglais comme un simple mortel. La saison dédiée au dieu de la guerre, Ku, vient tout juste de commencer.

De nombreux objets appartenant aux navires disparaissent, entre autres un canot de sauvetage. Hors de lui, le capitaine Cook, accompagné de 11 hommes de main descendent sur la terre ferme avec l’intention de capturer le grand chef hawaïen Kalani’opu’u. Une échauffourée éclate et Cook reçoit un coup de massue à la tête. Les guerriers hawaïens battent à mort le capitaine et gardent son scalp. C’est la fin du capitaine Cook.

L’équipage retourne en Angleterre, où ils dévoilent au monde entier l’existence de ces îles et la mort de Cook. Pendant six ans, personne n’ose poser le pied sur l’archipel nommé Sandwich par son découvreur, jusqu’au jour où les commerçants réalisent que la position centrale de l’archipel en fera une escale de choix.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s