Kamehameha

12 07 2011

Kamehameha 1er fut le premier roi du royaume unifié d’Hawaii. C’est à lui que l’on doit l’unification de l’archipel hawaïen. L’origine de Kamehameha, dont le nom signifie «le solitaire», est entourée de mythes et de légendes. Il serait né vers 1758, dans une tempête durant l’hiver tropical, au moment où une étoile filante particulière passait dans le ciel. Les mois précédant sa naissance sont ponctués de signes avant-coureurs que l’enfant sera différent. Un jour, Kekuiapoiwa, sa mère,  aurait eu une envie aussi violente qu’irrésistible de manger l’oeil d’un chef. Alapainui, chef et dirigeant de l’île de Hawai’i apprend la nouvelle de ses prêtres et concocte secrètement un plan pour éliminer l’enfant. Mais l’enfant et sa mère s’enfuient dans une vallée secrète de Waipi’o, jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de cinq ans. Il fut introduit à la cour royale, où le surnom du «solitaire» lui fut attribué. On l’initia alors au «kapu», un complexe réseau de tabous qui prévalaient dans la société hawaïenne.

Par exemple, sous peine de mort, un homme et une femme ne doivent en aucun cas manger ensemble, et l’ombre d’un simple mortel ne doit jamais passer sur la personne d’un chef.

C’est plus tard que Kamehameha accéda au rang de chef de l’île d’Hawai’i, à la mort de son prédécesseur. Le nouveau chef entreprit d’unifier les autres îles de l’archipel, avec l’aide des armes fournies par les commerçants européens et à travers de sanglantes batailles. Il y parvint finalement en 1795 avec 10’000 soldats répartis sur 1’200 embarcations. L’unification de l’archipel en 1795 marque le début du règne de Kamehameha 1er.

Kamehameha prend à ses côtés 21 femmes, dont Kaahumanu, une colosse de 6′, 300 lb, et Keopuolani et une fillette délicate alors âgée de 11 ans. La première devint l’une des conseillères principales de Kamehameha, et la seconde, issue de la plus haute classe, ali’i, lui donna deux garçons qui deviendront Kamehameha II et III.

Le roi aurait participé au lynchage du capitaine Cook, lors de son dernier passage sur l’île. Il serait peut-être même celui qui aurait gardé le scalp du capitaine anglais. Jusqu’à la fin de son règne, le roi garde comme emblème officiel l’Union Jack. En 1816 naît un drapeau propre à l’archipel: L’Union Jack a toujours une place dans le coin supérieur gauche du drapeau (ce qui est particulier pour un état américain), encadré par huit bandes tricolores symbolisant les huit îles principales d’Hawaii.

Kamehameha disparaît au début mai 1819. Il reste aux yeux du monde et des insulaires l’unificateur de l’archipel d’Hawaii, héros digne des légendes, qui aura toujours porté attention aux besoins et désirs de son peuple.

L’équipe du Projet Hawaii 2011

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s