23 juillet

26 07 2011

Le 23 juillet, 7e jour de notre voyage, était inscrit à notre agenda comme une journée libre…libre de se lever plus tard que 7h30 du matin, libre de faire du vélo dans la ville d’Honolulu, libre de visiter les attractions touristiques autour de notre auberge…et pour 6 d’entre nous, l’expression « libre comme l’air » pris tout son sens…

7h15 a.m., un petit autobus multicolore vient chercher les 6 courageux à l’auberge…direction : Skydive Hawaii, un emplacement pour effectuer du saut en parachute. Après un peu moins d’une heure de route, nous sommes parvenus à notre destination, soit un vaste terrain vert sur lequel se trouve une ancienne église réaménagée en école de parachute, signe que si notre expérience tourne mal, nous seront déjà prêts à recevoir notre dernière bénédiction.

Par la suite, assis sur les bancs d’église, chacun a rempli les multiples pages d’un contrat de non-responsabilité sur lequel il est inscrit au bas de chacune de nos signatures : « You may get seriously injured or die »…bref, rien pour nous rassurer!

Nous avons ensuite été jumelés à notre « Tandem master », soit celui qui doit assurer notre survie lors de notre saut dans le vide. Il installe notre harnais, fournit 60 secondes d’explication, et donne une bonne tape dans la main!

C’est alors qu’on se dirige vers un tout petit avion qui nous semble un peu douteux, mais qui est supposé nous amener en toute sécurité à 14 000 pieds d’altitude. Le moteur démarre, l’avion commence à vibrer de partout, et on décolle! Notre « Tandem master » nous attache à lui, et le stress monte d’un cran. En moins de 15 minutes, nous y voilà! La porte s’ouvre, le moteur de l’avion s’arrête, nous prenons tous une grande respiration…puis à tour de rôle, chacun s’approche du bord, réalise qu’il est au-dessus de l’océan, frémis de peur pendant un instant, puis est poussé dans le vide par son coparachutiste…

On ressent alors une sensation d’angoisse mêlée à une adrénaline puissante et à un sentiment de liberté, sans oublier qu’on crie! La chute libre dure 30-45 secondes, où notre cœur se sert et se débat, et où on fend l’air à plus de 120 mph. Enfin, on sent un grand coup nous tirer vers l’arrière : c’est le parachute qui vient d’ouvrir. On admire alors le paysage exceptionnel qui se présente sous nos yeux. D’un côté, les montagnes peuplées d’arbres exotiques, sous nos pieds de toutes petites maisons, et de l’autre côté, l’océan bleuté aux reflets azurs. Il suffit alors de se détendre et d’admirer les splendeurs de cette île du Pacifique. Deux à trois minutes plus tard, on touche pied à terre, et on réalise tout juste ce qu’on vient de faire…se jeter littéralement dans le vide! Sans aucun doute l’une des plus belles expériences de notre vie!

On retourne ensuite à l’auberge, puis le groupe se prépare pour la suite de notre voyage : nouvelle île, Big Island, l’île principale d’Hawaii, où nous attend de nouvelles aventures!

Jérôme Pepin

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s